Prague : Le week-end romantique

P17-07-10_12.08[01]

Prague : le premier voyage de Clo & Clem

Deux semaines seulement après notre rencontre, nous partons sur un coup de tête (et de foudre) en République Tchèque. Un week-end à l’improviste, le début d’une aventure. Romantique ?

L’un comme l’autre, nous avions très peu voyagé en Europe. En quête de la plus belle ville européenne, nous arrivons à Prague. C’est une ville historique, riche de nombreux monuments, et culturelle : des musées en veux-tu en voilà, diverses statues comme celle de Kafka (originaire de la ville) et le seul lampadaire cubiste au monde !

Dès notre arrivée, nous nous dirigeons vers l’immense château de Prague, le plus grand château fort du monde. Construit au IXe siècle par les princes tchèques, il est aujourd’hui la résidence officielle du président et un haut lieu touristique.

Pour y accéder, nous traversons le fleuve Vltava en empruntant le pont Charles. Ce pont, le plus célèbre de la ville, a été construit à la fin du Moyen-Age.

statue Kafka Prague
La statue de Kafka à Prague

Viewty

Pont Saint Charles Prague
Une des tours médiévales du Pont Saint Charles à Prague

Parmi les nombreuses statues tout le long du pont se trouve celle de Jean Népomucène qui aurait été jeté du pont dans le fleuve. D’après la légende, si on frotte la plaque en bronze sous la statue, on reviendra à Prague. Pour l’instant, nous n’y sommes pas encore retournés 🙂

Viewty

Ce pont est très apprécié par les touristes. Il est donc préférable de s’y rendre très tôt pour éviter la foule (ce que nous n’avons évidemment pas fait).

Une fois le pont traversé, on accède au quartier de Mala Strana : vieux pavés, murs colorés, ruelles étroites, le charme de l’ancien.

quartier de Mala Strana Prague

Un immense escalier mène au château fort. Nous pensons arriver dans un immense château fort avec ses tours à créneaux, ses meurtrières et son donjon (comme ceux que l’on dessine enfant), mais nous découvrons quelques peu déçus que ce n’est pas le cas ici. En réalité, il s’agit d’une gigantesque résidence rectangulaire. Mais l’endroit est tout de même impressionnant et la vue sur la ville n’a pas d’égal.

En plus de la magnifique cathédrale Saint-Guy avec ses vitraux très colorés, nous visitons les nombreux musées du château.

Audioguide à l’oreille, nous sillonnons les reconstitutions d’époque des pièces du château.

vue de la ville de Prague depuis le chateau

cathédrale Saint Guy à l'intérieur de la cour du Chateau Prague

Notre soif de visite atténuée, nous décidons de flâner dans les rues d’un quartier surnommé « la petite Venise ».

A notre grand étonnement, nous entendons les gens parler français autour de nous. Nous découvrons alors que les Tchèques aiment la France et sa gastronomie, comme en témoigne ce marché français sur lequel nous venons de tomber par hasard.

canaux la petite Venise Prague

En fin d’après-midi, nous nous rendons à l’horloge astronomique. Toutes les heures, la foule se rue sur la place de l’ancien Hôtel de ville pour voir l’animation.

Vu le monde, on s’attend à quelque chose d’extraordinaire ! À l’heure pile, nous voyons des petits personnages défiler. En moins d’une minute, le spectacle est déjà terminé et tout le monde est déjà reparti.

Pas de quoi casser trois pattes à un canard, mais l’horloge en elle-même est tout de même charmante.

horloge astronomique Prague

place de l'horloge astronomique Prague

Photo0378

Nous terminons notre visite de Prague sur une bonne bière locale, enivrés par l’atmosphère envoûtante de la capitale tchèque.

biere

 

Photo0358

 

Ne ratez pas notre prochain récit de voyage : l’Islande à vélo !

Clo & Clem

 

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*