Visiter Dublin le temps d’un week-end : Festival Oxegen et visites incontournables

Temple bar Dublin

Visiter Dublin : un week-end entre Festival et Visites incontournables

La bière à outrance, le trèfle à quatre feuilles, St Patrick, les bus jaunes à deux étages. Tout y est. On est bien en Irlande, plus particulièrement à Dublin, et on a l’intention de bien en profiter 🙂

Rien de plus Irlandais que de boire une pinte de GUINNESS en écoutant de la musique folk, guitare-voix, au mythique Temple bar…

boire une Guinness à Dublin

Rien de plus Irlandais que de s’essayer au « Traditional Irish Breakfast », un petit déjeuner complet, certainement le repas le plus important de la journée. Au menu : saucisses, œufs, haricots, champignons, bacon, thé, jus d’orange, pain et beurre – jusque là rien de très différent de l’English Breakfast – mais les Irlandais rajoutent leur touche avec du boudin noir. L’idéal est de manger le tout aux environs de 11h, cela permet de tenir jusqu’au goûter.

Notre séjour à Dublin même n’a duré qu’une journée car nous avons passé le reste de notre temps au Festival Oxegen, l’un des plus grands festivals d’Europe !

Temple bar dublin

Petit déjeuner traditionnel Irlandais à Dublin

Visiter Dublin en une seule journée ! Quels sont les incontournables ?

Dublin n’est pas une grande ville mais il y a tout de même beaucoup de choses à visiter. Une journée ne suffit pas ! Mais nous n’avions pas le choix…

– Nous avons commencé notre visite par l’avenue principale, les « Champs-Élysées » de Dublin : O’Connell Street. C’est une très longue et très large rue commerçante, l’une des plus grandes d’Europe. De part et d’autre, se trouvent deux statues d’illustres Irlandais. La première statue est celle de Daniel O’Connell qui s’était battu contre les discriminations anti-catholiques. La seconde est celle de Charles Stewart Parnell, un homme politique qui a lutté pour l’indépendance de l’Irlande. Au centre de l’avenue, se trouve la colonne Spire, en forme d’aiguille, haute de 120 mètres. Elle a remplacé la colonne Nelson, détruite en 1966.

– Sur O’Connell Street toujours, nous nous sommes arrêtés à la General Post Office (Poste Centrale). L’immeuble, construit au début du XIXe siècle, est immense et imposant. Grace aux anciens guichets en bois toujours utilisés, il y règne une ambiance magique. Dans l’entrée, un panneau explique que ce lieu a été le quartier général des insurgés de 1916.

Dublin : colonne Spire

Visiter Dublin : O'connell street
Dublin : statue de Charles Stewart Parnell
Dublin : Daniel O'connell  O'connell street
Dublin : statue de Daniel O’connell

– Enfin, rien de mieux que le parc paisible du Trinity College pour flâner. Cette université, la plus vieille d’Irlande, a été construite à la fin du XVIe siècle. La grande cour verdoyante donne envie de lire un roman de Samuel Beckett, de Jonathan Swift ou d’Oscar Wilde, tous trois des anciens élèves.

Si nous avions eu plus d’une journée, nous en aurions profité pour nous promener le long de la Liffey, le fleuve qui traverse la ville.

le Trinity College de Dublin
vue depuis la cour intérieure du Trinity College

Irelande 302

Oxegen : le plus grand festival d’Europe

Irelande 131

Nous ne sommes pas restés plus longtemps à Dublin car le but principal de notre voyage était le festival Oxegen.

Chaque année, le plus grand festival de musique d’Europe se déroule en Irlande. En tête d’affiche, les plus grandes « stars » musicales du moment : Coldplay, Beyonce, Black Eyed Peas, Bruno Mars, The Strokes, Arctic Monkeys, Two Door Cinema Club… et des dizaines d’autres.

Pour cette raison, le prix d’entrée est franchement élevé : 250 euros le pass 3 jours (camping compris) et 100 euros le pass 1 jour.

Irelande 035

Nous quittons Dublin dans un bus, direction la campagne irlandaise pour rejoindre le lieu du festival. Nous y rencontrons la jeunesse irlandaise, festive (et dorée), qui rigole et boit des bières. A plusieurs reprises, le chauffeur est obligé de s’arrêter en bord de route pour permettre aux passagers de se soulager de tout l’alcool ingurgité.

oxegen-2011-festival-1783

Arrivés sur le campement, nous remarquons des milliers de tentes agglutinées les unes contre les autres. Heureusement, la notre est assez petite, et nous réussissons à la poser non loin de l’entrée principale.

Toutes les facilités sont prévues sur place : des fastfoods, des bars à bières, un supermarché bio et même une fête foraine ^^

L’ambiance est bon enfant et boueuse ! La mode est aux bottes et aux mini shorts.

Irelande 116

Irelande 117
Irelande 118

Nous nous dirigeons aussitôt vers les scènes pour profiter des concerts qui ont déjà commencé. Pendant 3 jours, nous en prendrons plein les oreilles.

Notre première grosse claque est le concert de The Strokes, une ambiance de folie sous une pluie battante.

Irelande 115

Nous recevrons une seconde énorme claque en toute fin de festival avec le concert de Coldplay. Chris Martin et sa bande se donnent à fond, enchainent les tubes et rendent un magnifique hommage au responsable historique du festival, sur le point de prendre sa retraite.

Irelande 206

Irelande 245

Irelande 270

 

Irelande 266Nous quittons l’Irlande sur les genoux, heureux d’y avoir passé 4 jours de folie et pressés de revenir pour découvrir cet incroyable pays.

Ne manquez pas notre rubrique consacrée aux week-ends en Europe !

 

Clo & Clem 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.