10 spécialités du Québec : Que faut-il manger sur la Route des Explorateurs ? Nos bonnes adresses

Il y a quelques semaines, nous étions au Québec pour découvrir la Route des Explorateurs à travers les 3 régions de l’Ouest : l’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue et les Laurentides. C’était l’occasion pour nous de découvrir différentes spécialités culinaires. Où manger et où boire ? Voici nos bonnes adresses sur la Route des Explorateurs.

1) La Poutine, l’incontournable des spécialités de Québec

On ne peut pas aller au Québec sans manger une poutine ! Tout comme à Montréal et dans le reste du Québec, la poutine est un incontournable sur la Route des explorateurs !

poutine où manger

poutine où manger

Où manger une bonne poutine ?

La poutine est sans aucun doute le plat le plus facile à trouver ! Quasiment tous les restaurants en proposent une. La recette peut varier d’un restaurant à l’autre mais la base est généralement la même : des frites, de la sauce brune et du fromage en grain. On peut trouver de très bonnes poutines dans les petites cabanes en bord de route. Ces cabanes là, sortes de fast food, permettent de manger pour pas cher.

où manger une poutine ?

Bon à savoir :

Il y a souvent plusieurs tailles de poutines : des petites, des moyennes et des grandes. Si vous avez normalement faim, prenez la petite (c’est la taille normale !). Les poutines moyennes sont pour les TRÈS grandes faims ou à deux. Et les grandes on n’ose pas imaginer car on n’a jamais commandé !

Le restaurant où nous avons mangé la meilleure poutine à l’Ouest du Québec est situé à Val-David, sur la route entre Montréal et Mont-Tremblant. On a adoré l’ambiance du Mouton Noir décoré sur le thème de la musique (menus sur des vinyles, scène musicale…).

Plus d’infos :
Mouton Noir,
2301 Rue de l’Église, Val-David

2) Le fromage en grain

fromage en grain poutineOn ne peut pas parler de poutine sans parler du fromage en grain ! C’est vraiment une des spécialités incontournables à manger au Québec ! Nous avons d’ailleurs visité une fromagerie qui faisait du fromage en grain, le fromage connu pour faire « couic couic » ou « skouik-skouik » lorsqu’on le mâche. Pour info, c’est le seul fromage qu’ils peuvent garder « sur le comptoir » car les normes d’hygiène sont très strictes et tous les autres fromages sont gardés au frigo. Le fromage en grain peut se garder 24h à température ambiante 🙂 Pour la petite anecdote, si vous mettez le fromage en grain au frigo, il ne fera plus « couic couic » ou « skouik-skouik » sous la dent !

Où acheter du fromage en grain ?

Une chose à savoir : le fromage en grain est forcément local. Comme c’est du fromage frais (gardé à l’extérieur du frigo), il ne peut pas se garder longtemps et il ne peut pas être transporté très loin.

Si vous êtes de passage dans l’Abitbi-Témiscamingue, ne manquez pas l’incontournable Fromage au Village !

Plus d’infos :
Fromage au Village
83 Rue Notre Dame O, Lorrainville

3) Des plats traditionnels des cabanes à sucre : une cuisine au sirop d’érable

Le sirop d’érable est un incontournable du Québec !

La fabrication du sirop d’érable se fait au printemps, lorsque les nuits de gels sont suivies par des journées de dégel. Si vous voulez voir des cabanes à sucre en action, la « saison des sucres », cette période de fabrication du sirop d’érable, s’étend généralement de mars à avril. Les cabanes à sucre ouvrent donc leurs portes pour proposer des plats typiques aux visiteurs.

Où manger des plats typiques des cabanes à sucre ?

cabane à sucre repas traditionnel québec

Malheureusement, notre road trip était en été du coup nous n’avons pas pu visiter des cabanes à sucre. Mais nous avons visité une cabane à pommes près de Montréal.

Labonté de la pomme fabrique du sirop d’érable au printemps et produit des pommes en été. Leur menu tourne autour de ces deux thèmes. C’est donc l’endroit idéal pour manger des plats traditionnels des cabanes à sucre.

Vous trouverez au menu :
– Une soupe à l’oignon caramélisé avec du sirop d’érable
– Des saucisses fumées au bois de pommier et cuites au sirop d’érable
– Des fèves au lard au sirop d’érable
– Du pain aux pommes
– De la soupe aux pois

Lorsque nous avons mangé au Bryson’s Bistro Du Bucheron (qui sert des plats traditionnels pour les bûcherons) à Fort Coulonge, nous avions également des fèves au lard au sirop d’érable ! C’est vraiment un plat typique et traditionnel du Québec !

repas typique cabane à sucre

Plus d’infos :
Labonté de la pomme, Verger et miellerie
405 Rang de l’Annonciation

Bryson’s Bistro Du Bucheron
204 Rue Principale, Fort-Coulonge

4) Les Bleuets

Avez-vous déjà entendu parler des bleuetières ? Les bleuetières sont vraiment typiques d’ici car les bluets ne poussent qu’en Amérique du Nord ! Ce cousin de la myrtille apparaît naturellement en abondance après les feux de forêts de conifères.

bleuetière auto-cueillette

L’autocueillette de bleuets est quelque chose de courant. Les familles vont dans des bleuetières avec des paniers et ramassent des bleuets qu’ils payent ensuite au poids.

La récolte des bleuets se fait en été, en juillet et août. Nous étions dans l’Ouest du Québec à la fin du mois d’août et la saison était quasiment terminée.

auto-cueillette bleuets

bleuets québec

Où ramasser des bleuets ? La Bleuetière de Guérin en Abitibi-Témiscamingue

La bleuetière de Guérin, entre Ville-Marie et Rouyn-Noranda, produit principalement des bleuets pour les particuliers peuvent venir faire de l’autocueillette.

Plus d’infos :
Gingras Jean-Francois
Montée Guérin, Guérin, QC, Canada
tel : 819 765-2647

5) Une bière artisanale

Pour info, le Québec compte plus de 170 microbrasseries ! On a rarement vu autant de microbrasseries durant l’un de nos voyages ! De nombreux restaurants proposent donc des bières locales au menu.

On peut aussi acheter des bouteilles pour les soirée autour du feu de camp. Nous avons ainsi acheté de la bière artisanale de la brasserie Le Trèfle Noir (le pub est situé au 145 Principale à Rouyn-Noranda en Abitibi-Témiscamingue).

Le trèfle noir brasserie Québec

Canot camping Québec

Lors de notre passage en Abitibi-Témiscamingue, nous avons eu l’occasion de faire des dégustations dans différentes microbrasseries. À savoir : ici quand ils font des dégustations de bières, ils servent de grands verres ! À la microbrasserie de Barbre Broue, les verres de 6 oz (près de 20cl) arrivent 4 par 4. On déguste ainsi 12 bières, de la plus douce à la plus forte, soit 2 litres de bière !

dégustation bières artisanales Québec

Plus d’infos :
Barbe Broue Pub
69 Rue Sainte-Anne
Ville-Marie

6) Champignons des forêts boréales

Lobster Mushroom champignon crabe

Nous avons eu l’occasion de découvrir les champignons des forêts boréales avec un biologiste spécialiste des champignons lors de notre passage au parc national d’Aiguebelle. Roger Larivière fait des formations sur les plantes comestibles et au mois de septembre il fait des ateliers sur les champignons.

Nous avons ainsi récolté des champignons que nous n’avions jamais vu ailleurs comme le champignon crabe (Lobster Mushroom), un champignon orange qui a l’odeur du homard ou du crabe. Ce sont des champignons qui se développent sur  des variétés de russules et de lactaires dans les forêts mixtes.

Plus d’infos :
Roger Larivière
Natur-AT
http://naturat.ca/

7) Mielleries

Dans l’Ouest du Québec, on visite très facilement les différentes exploitations agricoles. D’ailleurs, l’été, de nombreux exploitants ouvrent des restaurants saisonniers où ils servent directement leurs produits.

Au pays où le sucre roi est le sirop d’érable, le miel est une spécialité unique et rare. Le meilleur restaurant où nous avons mangé au Québec était dans une miellerie !

La miellerie d’Anicet se situe dans les Laurentides. On peut visiter la miellerie, déguster différents miels et déjeuner dans la cantine où sont servis des plats de saison avec une touche de miel.

Ce que nous avons adoré c’est l’amour visible qu’Anicet et Anne-Virginie ont pour leurs abeilles. Ils participent activement à travers le monde à la sensibilisation du rôle des abeilles dans l’environnement et à la nécessité de les protéger. Dans cette même logique de préservation, le couple se bat contre le miel industriel en produisant un miel brut, bio et fait avec des fleurs sauvages. Leurs ruches sont d’ailleurs dans une région sauvage sans aucune agriculture intensive autour.

Le restaurant ne sert pas de la cuisine traditionnelle québécoise mais c’est une excellente adresse ! On peut aussi y boire une limonade maison faite avec les plantes du jardin ainsi que des bières locales.

Miels d'Anicet Restaurant

Miels d'Anicet

 

Plus d’infos :
Miels d’Anicet
111, Rang 2 Gravel
Ferme-Neuve, Québec

8) Les S’mores

feu camp Québec

Ah les S’mores ! Si vous venez au Québec, il faut absolument que vous en fassiez !

Les Québecois, et plus généralement les Canadiens, sont de grands amoureux de nature, randonnées et feux de camp. Ils ont de nombreux parc régionaux et nationaux où ils partent volontiers camper. Après avoir fait un barbecue, ils font généralement griller des guimauves.

Les S’mores c’est l’étape de gourmandise au dessus des guimauves grillées ! Ce sont des sandwichs faits avec de guimauve grillés et du chocolat entre deux biscuits (des petits beurres).

C’est tellement dans la culture Québécoise qu’il existe des packs avec tout le nécessaires dedans ! On peut acheter ces packs au supermarché. Nous avons eu l’occasion d’en faire le soir où nous avons dormi avec les loups dans l’Outaouais.

smores

9) Les Queues de Castor

queue de castor québec

Pour rester dans le sucré, voici une autre spécialité gourmande du Québec : les queues de castor !

La Queue de castor est un beignet plat de forme ovale (comme la queue d’un castor, d’où le nom !) qui peut être tartiné de sucre, de sirop d’érable, de chocolat, de crème fouettée, à la pomme et à la cannelle…

Elle peut avoir d’autres noms comme Beaver Tails (en anglais) ou « patte d’ours ». C’est sous ce nom que nous l’avons découvert au Parc Oméga.

10) Le Smoked meat

Le smoked meat est de la viande de boeuf préparée avec des épices puis fumée. Ça provient des communautés juives d’Europe de l’Est. Avec l’immigration d’un grand nombre de Juifs est-européens à Montréal, le smoked meat a été adopté par tout le Québec. C’est donc devenu un incontournable !

sandwich smoked meat Montréal
Photo par @Guilhem Vellut sur Flickr.

Tout comme la poutine, vous trouverez très facilement du smoked meat dans les restaurants au Québec. Le smoked meat est souvent servi dans des sandwichs mais on peut aussi prendre des poutines au smoked meat.

On vous avoue qu’on n’a jamais essayé le sandwich de smoked meat car l’épaisseur du smoked meat (par rapport à l’épaisseur du pain) ne nous donnait pas envie ! Nous avons préféré essayer le smoked meat dans une poutine car on trouvait ça moins « écoeurant ». Apparemment, le restaurant où nous avons mangé notre poutine au smoked meat à Duhamel proposait également des sandwichs avec 20cm d’épaisseur de smoked meat ! Si cela ne vous freine pas, n’hésitez pas à aller essayer 🙂

restaurant pas cher Québec

smoked meat poutine

Plus d’infos :
Rendez-vous du chevreuil
1931 Rue Principale
Duhamel, QC J0V 1G0

 

Voilà les 10 spécialités du Québec sur la Route des Explorateurs. On espère que cette petite liste vous a donné envie de tester nos bonnes adresses.

Si vous connaissez d’autres spécialités ou si vous avez des restaurants à recommander, n’hésitez pas à nous le mettre en commentaire !

À bientôt pour de nouvelles aventure !

Clo & Clem

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.