Istanbul et bus de luxe : ce tour du monde ressemble à des vacances !

Mosquée Bleue à Istanbul

Début de notre tour du monde

19 décembre 2013 : nous arrivons en Turquie.

Istanbul est notre première étape. La Turquie vaut vraiment le détour. C’est un pays qui possède de nombreux sites archéologiques et géologiques fascinants. Nous y avons passé 4 jours, essentiellement du côté européen.

Fatigués par les 60 heures de train entre la France et la Turquie, nous avons passé une bonne partie de notre temps à récupérer des forces. Nous avons tout de même pu profiter de notre séjour pour visiter les incontournables d’Istanbul.

 

– la Mosquée Bleue :

Avec ses 6 minarets, c’est la plus grande mosquée de Turquie. Tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, elle est absolument majestueuse.

 

– la basilique Sainte Sophie :

Saint Sophie est d’abord une église construite au VIe siècle, puis elle est devient une mosquée au XVe siècle. Depuis 1934, elle n’est plus un lieu de culte mais un musée.

la Mosquée Bleue située à Istanbul

De l’extérieur, en dehors de son aspect rosée, elle ne diffère pas vraiment d’une mosquée. Mais une fois à l’intérieur, on voit toute la différence. Normalement, les seules décorations possibles dans une mosquée sont des mosaïques à motifs floraux. Pourtant, malgré sa transformation en mosquée, Sainte Sophie a conservé ses sublimes représentations de personnages bibliques.

Istanbul : basilique Sainte Sophie vue de l'extérieur

coupole de la basilique Sainte Sophie à Istanbul

Istanbul : la basilique sainte sophie a gardé des représentation saintes chrétiennes

 

basilique Sainte Sophie Istanbul

– le palais Topkapi :

La prise de photos à l’intérieur des salles est interdite, et pour cause. On y découvre l’incroyable richesse des sultans. De leurs vêtements de soie aux bijoux en or ornés d’énormes diamants, on en prend plein les yeux.

IMG_3665
IMG_3927
Ces trois monuments sont très proches les uns des autres. Il faut pourtant plusieurs jours pour pouvoir les visiter car il y a énormément de choses à voir à l’intérieur.

Istanbul donne un bon aperçu de la Turquie, mais ne la résume pas pour autant. Nous partons visiter le pays pour en découvrir davantage.

 

Ephèse, la Turquie antique

Le bus est un excellent moyen pour se déplacer dans le pays. C’est un moyen de transport peu cher et le réseau routier est très développé et moderne. Les bus sont à l’heure et proposent un luxe inattendu pour des routards prêts à tout supporter pour économiser un peu.

Nous nous rendons donc dans une agence pour acheter nos tickets de bus « Istanbul – Ephesus » (Ephèse est une des plus ancienne cités grecques d’Asie Mineure).

Après Istanbul nous avons pris un bus pour Ephésus Ephèse

À Istanbul, des centaines d’agences proposent des excursions organisées. Certaines d’entre elles acceptent, à contre-coeur, de vendre les tickets de bus à l’unité.

Dans une première agence, on nous propose 100 lyras par personne pour aller à Ephesus. Cela équivaut à 35 euros pour un bus de nuit et 8h de trajet. On réfléchit, mais ce prix nous semble un peu excessif. Dans une deuxième agence, on nous propose 85 lyras par personne. C’est mieux, mais toujours pas convainquant. Dans une troisième, à l’agence Marco Polo (sur Divan Yolu Cd), on nous fait une offre à 65 lyras. Nous avions trouvé sur internet des tickets à 60 lyras, mais l’agence offre un avantage non négligeable, le « servis » : un minibus pour se rendre directement à la gare routière. Nous acceptons donc. Pour 65 lyras, soit un peu plus de 20 euros, on s’attend à une nuit mouvementée dans un vieux bus délabré, de toute façon le confort ne peut pas être pire que le train en Europe de l’Est…

La gare routière d’Istanbul, un peu à l’écart du centre-ville, est immense ! C’est une ville autonome à part entière : il y a des restaurants, des magasins, on a même vu un pressing !

Sur deux niveaux, des milliers de bus attendent les voyageurs. Heureusement, notre mini-bus nous amène directement à notre bus. Et là… Surprise ! Nous allons prendre un bus Mercedes dernier cri avec wifi et écrans TV devant chaque siège. On peut même suivre l’itinéraire en temps réel et, via une caméra installée à l’avant, on peut avoir la même vue que le chauffeur. Cerise sur le gâteau, nous avons un stewart à bord qui nous offre une collation et le petit déjeuner. On se croirait vraiment dans un avion !

En partance d'Istanbul, les bus en Turquie sont très bien aménagés
On se croirait dans un avion…

Notre bus démarre à 23h30, et on arrive à Selçuk la ville où se situe le site archéologique d’Ephesus – Ephèse) à 7h30. 8 heures de trajet tout pile. Efficacité ponctualité 100% !

Pour un peu plus d’une vingtaine d’euros par personne, nous avons voyagé dans les meilleures conditions possibles, et nous avons économisé une nuit d’hôtel ! Que demander de plus ? Le bus de nuit sera donc notre principal moyen de transport en Turquie.

 

A bientôt 🙂

Clo & Clem

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*