Itinéraire d’un voyage de 2 semaines au Japon : Osaka, Kyoto et Tokyo

Après avoir passé une semaine à Okinawa, nous poursuivons notre aventure au Japon. Au programme : un voyage de 2 semaines entre Osaka, Kyoto et Tokyo. Voici notre itinéraire pour un voyage de 2 semaines au Japon.

Itinéraire de 2 semaines au Japon, quelles villes visiter pour un premier voyage ?

Voici notre itinéraire complet d’un voyage de 2 semaines au Japon. Vous pouvez adapter cet itinéraire selon votre ville d’arrivée et ville de départ. Nous sommes arrivés à Osaka et sommes repartis de Tokyo.

Osaka -> Nara -> Kyoto -> Tokyo -> Fujiyoshida (Mont Fuji).

Japon itinéraire voyage

Itinéraire pour 2 semaines au Japon :

  • 3 jours Osaka (2 nuits)
  • 1 jour à Nara et (1 nuit à Osaka ou Nara).

Nara est une petite ville qui peut facilement se visiter en une journée. Elle n’est qu’a une heure de train local d’Osaka ou de Kyoto. Vous pouvez facilement prendre le train le matin même et rentrer dormir à Osaka le soir ou rester dormir directement sur place pour prendre le train pour Kyoto le lendemain .

  • 4 jours à Kyoto (4 nuits)

Kyoto est une ville très ancienne avec de nombreuses visites à faire. C’est le coeur culturel du Japon. Prévoyez 4 jours sur place dans votre itinéraire pour bien prendre le temps de tout visiter.

  • 1 nuit dans le bus de nuit entre Kyoto et Tokyo.

Le bus de nuit se prend tard à Kyoto donc ça vous laisse une journée de visite en plus et vous permet d’économiser une nuit d’hôtel. Vous arrivez à Tokyo le lendemain matin.

  • 4 jours à Tokyo (4 nuits)
  • 2 jours au Mont Fuji (1 nuit)
  • Retour à Tokyo : 1 jour pour les achats de souvenirs et 2 nuits à Tokyo.

Après le Mont Fuji vous pouvez passer la nuit à Tokyo. Le lendemain vous pouvez faire les achats de souvenirs. N’hésitez pas à aller dans un Don Quijote, c’est une vraie caverne d’Ali Baba ! Passez ensuite une dernière nuit à Tokyo et prenez l’avion le lendemain ☺️

Si vous avez un peu moins de 14 jours au Japon, vous pouvez raccourcir votre visite d’Osaka. Si vous avez un peu plus de 2 semaines, vous pouvez ajouter Nagoya (qui est entre Kyoto et Tokyo) ou rester plus longtemps à Tokyo ou Kyoto.

Visiter Osaka

Pour vous dire la vérité, il n’y a pas beaucoup de choses à voir à Osaka. Osaka est une très grande ville mais les visites sont beaucoup moins intéressantes qu’à Kyoto ou Tokyo.

Que faut-il visiter à Osaka en 2 jours ?

  • Le quartier de Dotonbori aux alentours de Namba

Le quartier de Dotonbori est très lumineux et animé ! Il y a de nombreuses boutiques avec des enseignes et des écrans géants ! Vous pouvez vous promener le long du canal de Dotonbori.
On peut y manger de la street food, comme par exemple des Takoyaki qui est une spécialité d’Osaka. Ce sont des boules avec du poulpe à l’intérieur.

dotonbori visiter Osaka
dotonbori visiter Osaka
  • L’autre quartier connu est le quartier de Shinsekai.

On trouve à Shinsekai la tour de Tsutenkaku, une tour en acier construite initialement en 1912 puis reconstruite après guerre en 1955. Le quartier est rétro, avec de vieux games center vintages. C’est aussi l’endroit idéal pour trouver des petits restaurants pas chers.

  • Le château d’Osaka

Construit au XVIème siècle, le château d’Osaka est l’un des plus célèbres du Japon. Le château se trouve au centre d’un grand jardin. Comme de nombreux châteaux au Japon, celui d’Osaka a été reconstruit et la version actuelle date de 1997. Mais les douves sont d’origines. Vous trouverez un musée qui retrace l’histoire d’Osaka à l’intérieur du château. On y voit notamment une importante collection d’armes, d’armures et d’objets du quotidien. Pour autant, généralement, les voyageurs trouvent l’intérieur du château moins intéressant que l’extérieur.

La château d’Osaka est particulièrement connu pour les cerisiers. Nous avons décidé de prolonger notre voyage au Japon dans l’espoir de voir des cerisiers en fleurs. Manque de chance, nous sommes arrivés à Osaka mi-mars, donc trop tôt pour la floraison des cerisiers. À Osaka, les sakuras commencent généralement fin mars et atteignent la pleine floraison début avril.

Si comme nous vous êtes en avance, vous pouvez quand même voir des arbres en fleurs en allant au jardin des pruniers « Plum garden » au château. Les pruniers fleurissent juste avant les cerisiers !

osaka cerisiers

Voir un match de Sumo au Japon : le tournoi à Osaka

Nous étions trop tôt pour la floraison des cerisiers mais, par pur hasard, nous étions pile au bon moment pour le championnat international de Sumos.
Le grand tournoi « honbasho » se tient 6 fois par an (tous les 2 mois) dans différentes villes du Japon : Tokyo, Osaka, Nagoya et Fukuoka.
Le premier tournoi se passe à Tokyo en janvier.

  • Janvier = Tokyo – Kokugikan
  • Mars = Osaka – EDION Arena Osaka (Osaka Prefectural Gymnasium)
  • Mai = Tokyo – Kokugikan
  • Juillet = Nagoya – Aichi Prefectural Gymnasium
  • Septembre = Tokyo – Kokugikan
  • Novembre = Fukuoka – Fukuoka Kokusai Center

Comment avoir des places pour voir un match de sumo ?

Vous pouvez acheter vos places à l’avance. Le prix des tickets dépend de l’emplacement.

En savoir plus : http://www.sumo.or.jp/EnTicket/year_schedule

Si comme nous vous n’avez pas acheté vos tickets à l’avance, ou si comme nous vous n’avez pas envie de sacrifier une partie de votre budget dans des matchs de Sumos, vous pouvez vous rendre le jour même au guichet pour acheter vos places.

Un certain nombre de tickets sans réservation sont mis en vente tous les matins avant le début du tournoi. Le nombre de places disponibles dépend de la ville. À Osaka, il y en a 240.

voir sumo Japon

Pour acheter ces places sans réservation il faut se rendre sur les lieux de la compétition très tôt le matin et faire la queue devant la billeterie. Attention : on ne peut acheter qu’une place par personne présente !

Les guichets n’ouvrent qu’à 7h45 mais la queue est déjà remplie à 6h00 du matin !

Une fois que vous avez vos tickets, vous ne pouvez ressortir qu’une fois par jour. Le matin, les matchs sont moins impressionnants car ce sont les jeunes. Les gens ne viennent généralement que l’après-midi. Mais, comme il n’y a pas beaucoup de personnes, c’est l’occasion parfaite pour pouvoir facilement et librement s’approcher du dohyō (le ring).

Astuce : les Japonais qui achètent les places sans réservation rentrent dans les tribunes dès l’ouverture du stade. La raison ? Ils réservent leurs places en laissant un sac, un vêtement, des affaires sur les sièges qu’ils souhaitent occuper. Ils peuvent ensuite rentrer se reposer chez eux et revenir quelques heures plus tard pour voir les meilleurs matchs et personne n’aura volé leur place.

Nara : notre coup de cœur inattendu du Japon

Osaka, Kyoto et Nara sont reliées par un train de banlieue et les villes se situent à moins d’une heure les unes des autres.

Comment aller à Nara depuis Osaka ?

Pour aller à Nara depuis Osaka il faut prendre la Kintetsu-Nara Line (orange) à Namba Station. Le voyage dure 1h et vous coûtera 560 yens depuis Namba. Vous arriverez directement dans le centre de Nara, très pratique pour visiter la ville à pied.

Que visiter à Nara en une journée ? Nos 3 visites coup de cœur

visiter Nara Japon
visiter Nara Japon

Nara est l’ancienne capitale impériale. On peut y visiter de nombreux lieux historiques classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est aussi la ville des biches. Vous en verrez partout ! La majorité sont très habituées à l’humain et se laissent facilement approcher (d’autant plus facilement, qu’il est possible d’acheter un peu partout des « friandises » pour biches), d’autres sont beaucoup plus sauvages, en particulier celles qui vivent dans la forêt.

On vous conseille de visiter : 

  • Le Todaiji, un temple bouddhiste dans lequel on trouve un Bouddha géant !
  • Le sanctuaire de Kasuga Taisha est magnifique, nous l’avons visité juste avant la fermeture et il n’y avait plus aucun touriste (en dehors de nous) !
  • Nous avons aussi beaucoup aimé le Kōfuku-ji.

Visiter Kyoto : une ville calme mais très touristique

Les 5 visites incontournables de Kyoto :

  • Le pavillon d’or Kinkaku-ji (Rokuon-ji)

Le pavillon d’or est magnifique ! Par beau temps, il brille de mille feux et se reflète sur l’étang qui lui fait fasse. Un petit joyau.

  • Le pavillon d’argent (Ginkaku-ji)

Le pavillon d’argent n’est pas aussi clinquant que le pavillon d’or mais son jardin japonais est vraiment typique et il offre une belle petite balade.

  • La forêt de bambous d’Arashiyama

La forêt de bambous géants d’Arashiyama est vraiment impressionnante. Nous n’avions jamais marché dans une forêt de bambous et c’est une expérience à faire. Par contre, petit conseil, allez-y très tôt avant l’arrivée des cars de touristes !

visiter japon 2 semaines
visiter Kyoto
  • Fushimi Inari-taisha

Ce temple est connu pour ses milliers de Torii qui forment des tunnels infinis. Fushimi Inari Taisha, surnommé le sanctuaire aux 10 000 torii, est le plus grand sanctuaire shinto du Japon. Les torii sont des dons privés : les noms des donateurs sont inscrits sur les torii.

Astuce : les premières allées de Torii sont littéralement assiégées de touristes. On se croirait presque dans un couloir de métro à l’heure de pointe. Mais ne vous découragez pas. Les allées de Torii font 4km de long et elles montent jusqu’au sommet de la montagne. Plus vous prendrez de l’altitude, moins vous croiserez de touristes (mais ça monte vraiment beaucoup donc accrochez-vous !).

  • Le quartier de Gion

Le quartier de Gion est un incontournable de Kyoto. C’est historiquement le quartier des Geisha. il est à visiter de préférence le soir pour éviter la foule. Vous y trouverez une ambiance du Japon d’un autre temps avec ses multitudes de jolies petites maisons en bois.

Gion Kyoto

Voyager au Japon avec ou sans le JR Pass ? La solution alternative du bus de nuit entre Kyoto et Tokyo

En faisant nos calculs en avance, nous nous sommes rendus compte que le JR Pass n’allait pas être rentable pour notre parcours.
En effet, pour aller d’Osaka à Nara et d’Osaka à Kyoto nous avons pris le train local qui coûtait ~ 6-7€ par trajet. Or, le JR Pass national le moins cher coûte 233 euros pour une semaine ou 371 euros pour 2 semaines.

Mais sans le JR Pass, un ticket de Shinkansen entre Kyoto et Tokyo coûte cher. La solution la moins onéreuse est de prendre le bus. Il existe de nombreuses compagnies et les tarifs sont bien plus avantageux que le train. Pour ne pas perdre une journée de voyage et pour économiser en plus une nuit d’hôtel, nous avons décidé de prendre un train de nuit.

Quelle compagnie de bus choisir et où prendre le bus de nuit à Kyoto ?

Willer bus Japon

Willer bus Japon

La gare routière se situe juste à côté de la gare de Kyoto.

Nous avons pris nos tickets sur le site de Willerexpress.

Très honnêtement, les bus de la compagnie Willer ne sont pas particulièrement confortables. Nous n’avions pas le wifi à bord, les sièges se baissaient à peine et ils n’étaient pas du tout adaptés pour Clem qui fait 1m85. Mais nous avons tout de même réussi à dormir et les tickets n’ont coûté que 45 euros. C’est donc une alternative intéressante au train pour voyager pas cher au Japon.

2 jours au Mont Fuji : Shimoyoshida et les 5 lacs

visiter Mont Fuji
visiter Mont Fuji

Comment aller au Mont Fuji depuis Tokyo ?

  • Aller au Mont Fuji en train ?

Pour aller au Mont Fuji en train vous devez prendre 2 trains différents. Il n’existe pas de train direct. Il faut d’abord prendre la ligne JR Chuo Line jusqu’à Otsuki puis la Fujikyu Railway Line direction Kawaguchiko. Il faut s’arrêter à Shimoyoshida. Le trajet dure 2h30 et revient à 3200 yens.

  • ou plutôt prendre le bus ?

Pour nous la solution du bus était la solution la moins chère et la plus simple car le bus entre le Tokyo et Shimoyoshida est direct.

Vous pouvez vous rendre au Mont Fuji depuis 2 stations à Tokyo : Shinjuku ou Tokyo central Station. Le trajet coûte moins de 2000 yens et dure plus ou moins 2h.

Où dormir au Mont Fuji ?

dormir Mont fuji

dormir Mont fuji

De tous nos hébergements durant ce voyage de 2 semaines au Japon, Saruya a été notre plus belle surprise.

La guesthouse Saruya, située à Fujiyoshida, se trouve à une dizaine de minutes à pied de la gare routière de Shimoyoshida.

On a adoré la déco de la jolie maison en bois construite dans les années 1930. Les chambres sont de style japonais avec des futons et des tatamis. Les toilettes et la salle de bain sont communes mais très propres.

On peut se rendre très facilement à pied à la pagode Chureito pour avoir une vue iconique sur le Mont Fuji.

Plus d’infos
(Hostel & Salon) saruya,
403-0004 Yamanashi, Fujiyoshida, Shimoyoshida 3-6-26, Japon
Prix de la chambre double : 58 euros.

Visiter Tokyo : nos 5 coups de cœur à la recherche des meilleurs endroits pour voir les cerisiers

Nous avons passé nos derniers jours au Japon à Tokyo pour voir la floraison de cerisiers. En étant sur place fin mars, nous n’avons malheureusement vu que le tout début de la floraison.

cerisier sakura Tokyo
cerisier sakura Tokyo

Où voir les cerisiers en fleurs à Tokyo ?

La période des sakuras ne dure qu’un très court moment : 2 semaines sur une année ! Mais la ville se transforme vraiment à ce moment là.

Tokyo est prise d’assaut par les curieux pendant la floraison des cerisiers, ne vous attendez donc pas à une ambiance bucolique ! Nous étions au tout début de la floraison des cerisiers et chaque arbre en fleurs était entouré d’une nuée de personnes !

cerisier sakura Tokyo
cerisier sakura Tokyo

5 endroits recommandés pour voir les cerisiers en fleurs à Tokyo :

  • Sumida
  • Shinjuku Gyoen Park
  • Meguro River Cherry Blossoms Promenade
  • Parc d’Ueno
  • Chidorigafuchi

Vous pouvez aussi vous rendre au Inokashira Park et au Asukayama Park pour voir les cerisiers en fleurs à Tokyo.

Vous souhaitez rester 3 semaines au Japon ?

N’hésitez pas à passer une semaine dans l’archipel d’Okinawa ! Nous avons eu un vrai coup de coeur pour les îles paradisiaques et préservées d’Okinawa : Une semaine à Okinawa, Ishigaki et Iriomoté.

Total
7
Shares

3 commentaires

  1. Très chouette cet article ! Les photos sont magnifiques ! Ça nous donne envie d’y retourner, ce pays est incroyable. La température n’était pas trop froide au début du printemps ?

  2. Bonjour,

    Merci beaucoup pour le coup de main (ça fait des années que je reporte mon futur voyage ne sachant pas quoi visiter !). D’ailleurs petite question que surement tout le monde vous a demandé : Quel était le budget pour faire votre parcours (quel serai le budget d’un voyage de deux semaines en 2019) ? Avez-vous calculer avec minutie vos dépenses (où dormir, où manger…) ?

    (désolé pour les questions un peu perso)

    D’avance merci pour votre retour.

    1. Bonjour 🙂
      C’est très difficile de donner un budget précis car nous n’avons pas noté toutes nos dépenses. Pour les hôtels nous avons pris des logements entre 9 euros (Osaka) et 50 euros (à Tokyo). Pour les restaurants on s’en sortait pour 20 euros pour 2. Pour le transport on a vraiment cherché à voyager pas cher : donc trains locaux et bus (de nuit). Je pense que tout inclus (transport, hébergement, restaurants et visites) on doit tourner autour de 40 euros/jour/personne = soit 560 euros.
      Bon voyage au Japon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.