Une semaine à Okinawa, Ishigaki et Iriomoté

Nous revenons tout juste d’une semaine dans l’archipel japonais d’Okinawa, constitué de 150 îles. Durant ce voyage, nous avons pu visiter l’île principale d’Okinawa mais également l’île d’Ishigaki et d’Iriomoté.

Les îles de l’archipel d’Okinawa sont situées au large du Japon, proche des côtes taïwanaises. Nous ne savions pas que le Japon avait des îles paradisiaques avec des belles plages de sable blanc et une mer turquoise à rendre jalouse les Bahamas ou les Maldives ! Quand nous pensions au Japon, nous avions en tête les grandes villes telles que Tokyo, Kyoto ou Osaka. Mais loin de cette jungle urbaine, nous avons découvert une autre image du Japon, celle constituée de vraies jungles tropicales et de plages de sable blanc.

Que faire à Okinawa ? Nos visites sur l’île principale

Nous avons débuté les visites à Naha, la plus grande ville de tout l’archipel. Nous avons ensuite visité le Nord d’Okinawa, beaucoup plus sauvage pour terminer par la petite île de Tokashiki, au Sud de l’île principale.

Que faire et que visiter à Naha ? Nos 5 coups de coeur

  • Le sanctuaire shinto de Naminoue se situe en bord de falaise et s’élève au dessus d’une plage en plein centre-ville. Le contraste entre la mer turquoise et la ville en arrière plan est saisissant.
visiter Okinawa Naha
visiter Okinawa Naha
  • Le Jardin chinois de Fukushû-en. L’archipel d’Okinawa, également appelé les îles Ryūkyū, était une royauté indépendante du Japon du XIVe au XIXe siècles. Durant cette période, l’archipel entretenait des relations diplomatiques fortes avec la Chine. Le jardin a été créé pour commémorer cette amitié de longue date. Il a été entièrement construit par des ouvriers chinois avec des matériaux importés de Chine.
  • Le marché couvert de Makishi (Makishi Kosetsu Ichiba) est le lieu idéal pour s’imprégner d’une ambiance authentique locale. On peut y goûter et acheter de nombreuses spécialités comme la bonite, un poisson qu’ils font fumer et sécher pendant plusieurs semaines ou encore les Sata Andagi, une sorte de boule de beignet frit.
  • Le château de Shuri est notre coup de coeur des visites à Naha. La cour du château est magnifique ! Il a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

visiter Naha

  • Prendre un cours de cuisine. Nous connaissions les ramen mais pas les soba. A Okinawa, Les soba sont des pâtes au blé, alors que dans le reste du Japon, elles sont au sarrasin. C’est un plat très populaire, au même titre que les ramen ou les udon. Les soupes de soba sont une spécialité de l’archipel d’Okinawa. Nous avons donc décidé d’apprendre à les cuisiner en préparant les pâtes nous-mêmes ! Si vous souhaitez suivre un cours de cuisine japonais, vous pouvez passer par Taste of Okinawa. On fait les courses au marché avec une japonaise juste avant de commencer le cours de cuisine. Après le cours de cuisine, chaque participant mange sa préparation 🙂

Où manger à Naha ? Notre restaurant préféré

Le restaurant que nous avons préféré à Naha se trouve dans une maison traditionnelle en bois qui a plus de 150 ans ! C’est le restaurant Udunyama, dans le quartier de Shuri. La salle du restaurant est magnifique et authentique. Le restaurant propose des soba faits main de façon traditionnelle. Un régal !

Pour en savoir plus : http://okinawaclip.com/en/detail/1212

Visiter le Nord de l’île d’Okinawa

Le Nord de l’île est vraiment très sauvage avec des forêts et des montagnes. Les falaises des côtes sont sculptées par les vagues. Voici les visites à faire dans le Nord de l’île d’Okinawa.

  • Le parc national de Daisekirinzan est notre coup de coeur du Nord de l’île car c’est un parc qui est très peu connu et le cadre est vraiment idéal pour faire des petites randonnées. Daisekirizan signifie « forêt de grosses pierres ». Les énormes rochers ont plus de 200 millions d’années !!! On peut aussi y voir des banians (Banyan Tree) géants. Ici, ils disent que ce sont des arbres qui marchent car les branches plantent des racines et les anciennes branches meurent donc l’arbre « avance ».
visiter Okinawa
visiter Okinawa
  • Juste à côté du parc national, ne manquez pas le cap Hedo. C’est le point le plus au Nord d’Okinawa et le point de vue est magnifique !
  • Au village de Bise, on peut encore voir quelques rares maisons traditionnelles en bois centenaires. Mais ce qui rend le village unique ce sont les allées de Fukugi qui forment de  véritables tunnels. Ces arbres protègent le village du vent. C’est un village de pêcheurs et de producteurs d’algues.
  • Les ruines du château de Nakijin. Comme on vous l’expliquait plus haut dans l’article, Okinawa était une royauté indépendante du Japon du XIVe jusqu’au XIXe siècle. Il semblerait que le château date d’une période antérieure, à une époque où l’île était divisées en plusieurs petites royautés. Il ne reste quasiment plus rien du château et nous étions trop tard pour voir l’allée des cerisiers en fleurs mais le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Le phare de Zanpa Cape. Près de Zanpa Cape, continuez vers le Cape Manzamo pour voir le rocher en forme de tête d’éléphant !

Visiter la petite île de Tokashiki : snorkeling et kayak de mer

La petite île de Tokashiki n’est qu’à 30min de ferry de Naha. Pour s’y rendre, il faut aller au port de Tomari.

Le ferry coûte 3,080 yens (aller/retour), soit 25 euros.

Tokashiki est une île de  l’archipel Kerama. elle est connue pour les activités nautiques : kayak, plongée, snorkeling… C’est l’endroit idéal pour nager avec des tortues marines.

Notre voyage était en hiver (tout début mars) donc il ne faisait pas très chaud (20°C). Mais l’avantage d’aller en hiver à Okinawa c’est de n’avoir AUCUN touriste en dehors de nous. Même si ce jour là il ne faisait pas très beau, l’eau était quand même turquoise, la plage était de sable fin blanc et nous avons pu nager avec plusieurs tortues. L’émotion était vraiment forte car c’était la première fois que Clo faisait du snorkeling avec des tortues.

Okinawa plages hiver
Okinawa snorkeling tortues

Tokashiki Okinawa

Visiter l’île d’Ishigaki

  • Taketomi

La petite île de Taketomi est accessible en ferry (seulement 10 min de traversée !) depuis Ishigaki pour 1330 yens (aller/retour), soit 9 euros.

Le village sur l’île est un village protégé avec des maisons traditionnelles. Certaines maisons ont plus de 100 ans et sont toujours habitées !
La maison traditionnelle à Okinawa est en bois avec un toit fait de tuiles en argile. Sur le toit, on peut observer un lion, le symbole d’Okinawa. Ce lion protège la maison des mauvais esprits.

Vous pouvez également vous rendre sur plusieurs plages paradisiaques sur l’île de Taketomi et si vous souhaitez vous baigner, c’est possible sur la plage de Kondoi.

Pour visiter l’île, le mieux est de louer un vélo. Vous pouvez également passer une nuit sur place dans une guesthouse chez l’habitant.

  • Kabira Bay

La plage de Kabira bay est la plus connue de tout l’archipel d’Okinawa. Mais du coup c’est également l’endroit le plus touristique de l’île. Pour éviter les groupes qui viennent en bus ou en bateau, on vous conseille d’y aller tôt le matin ou en fin d’après midi.

Pour profiter de belles plages désertes, nous vous conseillons d’aller de l’autre côté de la baie, à l’opposé de Kabira Bay. Les locaux y vont pour faire du kayak ou du stand up paddle.

kabira bay

Kabira bay
ishigaki
  • Le phare de Hirakubo

Le phare de Hirakubo est le point le plus au nord de l’île d’Ishigaki. La vue y est magnifique.

  • Le village reconstitué de Yaima

visiter Ishigaki Okinawa
visiter Ishigaki Okinawa

Le village de Yaima est un village reconstitué à partir de vraies maisons traditionnelles centenaires. Nous n’avions pas prévu cette visite mais le mauvais temps nous a obligé à modifier à la dernière minute notre programme pour décaler au lendemain ensoleillé la découverte des plus belles plages tout autour de l’île. Nous n’avons pas du tout regretté cet imprévu car cette visite nous a permis de mieux comprendre comment les gens vivaient à l’époque à Okinawa. Il y a plusieurs ateliers à faire dans le village reconstitué, ce qui permet d’occuper les enfants (et les grands) : des activités manuelles, des shooting photos avec des vêtements traditionnels… On peut aussi assister à un spectacle de danses et chants traditionnels.

L’île d’Iriomoté : une île sauvage idéale pour ceux qui veulent être en pleine nature

L’île d’Irimioté est la plus grandes du district de Yaeyama (là où se trouve Ishigaki). Mais c’est pourtant l’île la plus sauvage que nous ayons visité durant notre séjour dans la préfecture d’Okinawa.

visiter Iriomote
visiter Iriomote

L’île est recouverte à 90% de forêt, de mangrove et de montagnes et il n’y a que 2000 habitants pour 289 km2 ! Notre guide nous a expliqué que si l’île était restée sauvage, c’est parce que les gens ne voulaient pas y habiter à cause de la malaria. Pas d’inquiétude : la malaria a été éradiquée mais comme l’île est devenue est parc national, les nouvelles constructions sont interdites. Iriomoté est donc une île préservée. Il n’y a qu’une seule route qui ne couvre qu’une partie à l’Est de l’île !

L’île d’Iriomoté est connue pour ses chats sauvages endémiques. Il y en a une centaines aujourd’hui mais ils sont très difficile à observer.

Si vous aimez les randonnées dans la jungle c’est vraiment l’île idéale.

Nous avons fait une journée de canoë dans la mangrove avec une randonnée jusqu’à la plus grande cascade de l’île qui mesure 55 mètres de haut ! Notre guide, Taishi, est un spécialiste de la faune et la flore de l’île. Il emmène régulièrement les photographes en expédition pour observer les chats sauvages.

Comment aller à Okinawa ?

Il n’y a pour le moment aucun vol direct de Paris à Okinawa mais plusieurs îles sont facilement accessibles avec des vols intérieurs : c’est le cas pour l’île principale d’Okinawa et l’île d’Ishigaki. Okinawa n’est qu’à 1h30 de vol depuis Osaka et 2h depuis Tokyo.

Notre expérience avec Japan Airlines :

C’était la première fois que nous prenions Japan Airlines. Nous sommes régulièrement amenés à prendre l’avion pour nos voyages lointains et, à vrai dire, comme nous voyageons la plupart du temps en classe éco dans l’avion, c’est toujours une étape du voyage fatigante.

Mais Japan Airlines a été une excellente surprise ! Il y a plusieurs catégories dans les avions de Japan Airlines : la First Class, la Business Class, la Premium Economy Class et l’Economy Class. Nous avions les billets les moins chers en Economy Class et pourtant, nous avons pu dormir confortablement ! La classe éco sur Japan Airlines est vraiment TOP ! La raison est simple : il y a moins de sièges que sur les autres compagnies pour permettre des sièges plus larges et un espace suffisant pour allonger ses jambes. Quand on est grand comme Clem (1m85), c’est vraiment un énorme avantage. Les sièges de la classe éco de Japan Airlines ont d’ailleurs remporté un prix. Quand on sait que le vol dure 12h, un vol direct dans ces conditions rend le voyage plus agréable.

japan airlines avis
japan airlines avis

Pour les repas nous avons également eu une bonne surprise. En quittant à peine Paris, on se retrouve déjà un peu au Japon dans l’avion : on mange avec des baguettes, on nous sert de la soupe miso et on mange plein de petits plats comme au Japon ! Cerise sur le gâteau, c’est la première fois que nous avons eu des glaces dans un avion !

Dernier point, très important quand on est blogueur voyage ^^: on peut profiter du Wifi dans l’avion (le service est gratuit sur les vols domestiques japonais et payant sur les vols internationaux : 24 heures : 18.80$ (soit 17 euros).

Bon plan Japan Airlines : Quand vous achetez un billet aller/retour pour aller au Japon avec Japan Airlines, vous pouvez bénéficier de tarifs préférentiels pour les vols domestiques grâce au tarif Japan Explorer. Nous avions ainsi payé notre trajet Ishigaki/Osaka 80 euros avec 2 valises par personne (moins cher que des vols low cost !).

japan airlines avis
japan airlines avis

On espère que cet article vous sera utile pour préparer votre voyage à Okinawa. Nous avons adoré notre séjour : les îles d’Okinawa sont vraiment dépaysantes, sans le stress des grandes villes. On y mange extrêmement bien, on s’y sent en sécurité et les gens sont très respectueux.

C’est une destination encore peu connue mais on la conseille vivement. Ça peut d’ailleurs être une idée très originale pour faire un voyage de noces de rêve 🙂

Ce voyage a été organisé en partenariat avec l’office du tourisme d’Okinawa et Japan Airlines. Pour autant, nous avons gardé toute notre liberté dans la réalisation de nos contenus.

4 commentaires

  1. J’ai vu quelques unes de vos vidéos sur ce voyage et ça m’a vraiment donné envie de visiter l’archipel d’Okinawa ! J’ai déjà fait le circuit habituel (Tokyo-Kyoto-Osaka) et je ne rêve que d’une chose c’est de repartir au Japon pour pouvoir l’explorer davantage. Je suis tombée amoureuse de ce pays *_* Merci pour ces belles vidéos et cet article 😉

  2. Nous avons découvert l’existence d’Okinawa il y a 1 an, depuis, nous rêvons de découvrir ce petit paradis japonais!!! Merci pour tous ces bons conseils, on garde votre article de côté en espérant pour y aller un jour 😀

  3. Votre article donne furieusement envie… Il faut dire que je prépare mon voyage, mais je voudrais être sure de bien réserver les trajets sans me retrouver bloquée. Je comptais faire le même circuit que vous mais dans le sens inverse. J’ai cependant une inquiétude, car je n’ai pas prévu de faire traduire mon permis et de louer une voiture. Je souhaitais rester une petite semaine sur l’île d’Ishigaki. D’après vous, est-ce possible de bouger un peu sans être véhiculé ?
    Je vous remercie et vous souhaite un bon séjour à la Réunion, une sacrée belle île aussi !

    1. Bonjour 🙂
      Nous avions une voiture donc c’est difficile à dire. Je sais qu’Okinawa se fait facilement en bus (avec parfois des changements) mais nous n’avons pas demandé pour Ishigaki :/ Désolée.
      En tout cas tu vas te régaler, c’est magnifique !
      Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.