Madagascar : parc national d’Andasibe-Mantadia et canal des Pangalanes

Nous poursuivons notre voyage dans le Nord de Madagascar. Au programme : une randonnée dans le parc national d’Andasibe-Mantadia à la rencontre des lémuriens sauvages et un séjour authentique dans le village d’Andevoranto entre le Canal de Pangalane et l’Océan Indien.

Le parc national d’Andasibe-Mantadia : notre rencontre avec l’Indri Indri, le plus grand des lémuriens

Rares sont les lieux qui permettent encore d’observer des lémuriens sauvages à Madagascar. Victimes de la déforestation et de la chasse, ils sont aujourd’hui menacés de disparition. Pour observer des lémuriens il faut bien souvent aller dans des réserves privées.

lémurien madagascar

parc national d'Andasibe-Mantadia lémurien indri

Le parc national d’Andasibe-Mantadia est situé à 140km au nord d’Antananarivo (3 heures de route). La forêt qui compose le parc est une forêt primaire. Elle n’a donc jamais été modifiée par l’homme. C’est dans cette forêt tropicale humide que vivent de nombreuses espèces endémiques à Madagascar. En plus de la centaine d’espèces d’orchidées inventoriées, sur les 51 espèces de reptiles qu’on trouve dans le parc national d’Andasibe-Mantadiaavec, 95% sont endémiques. On trouve également 84 espèces différentes d’amphibiens qui sont endémiques à 98% et 117 espèces d’oiseaux qui sont endémiques à 63%…

parc national d'Andasibe-Mantadia oiseau

C’est également dans ce parc national qu’on peut observer de nombreuses espèces de Lémuriens, dont le plus grand lémurien du monde : le lémurien Indri Indri.

Le parc national d’Andasibe-Mantadia est en réalité composé de deux réserves :

  • La Réserve Spéciale d’Analamazoatra (ancienne réserve Perinet) est à 2km au Sud d’Andasibe. La Réserve Spéciale d’Analamazoatra est particulièrement connue pour l’observation des Indri Indri.
  • Et le parc national Mantadia est à 15km au Nord d’Andasibe. Le parc national Mantadia dispose de plusieurs sentiers qui permettent de randonner dans la forêt encore vierge. Il est préférable de prendre un guide car le chemin n’est pas bien marqué. Les randonnées dans ce parc sont plus sportives. Comme pour la Réserve Spéciale d’Analamazoatra,  on peut y voir des lémuriens dont des Indri Indri mais aussi des orchidées, des cascades, des piscines naturelles…

parc national d'Andasibe-Mantadia lémuriens

lémur bambou

Comme nous ne passons qu’une journée au parc national d’Andasibe-Mantadia, nous décidons de visiter la Réserve Spéciale d’Analamazoatra dans la matinée avant de visiter l’île aux lémurien et le parc aux crocodiles de la réserve privée du Vakona Forest Lodge.

Après avoir passé une première nuit dans le calme absolu de la forêt, nous sommes réveillés au petit matin par des cris semblables à des alarmes. Les Indri Indri sont très actifs le matin et leurs hurlements portent jusqu’à 3-4 km !

Nous retrouvons notre guide à l’entrée du parc. C’est lui qui connait les sentiers et sait où retrouver les lémuriens. Il imite parfaitement les cris des Indri Indri et communique avec les autres guides avec un talky walkie pour savoir où aller. Les lémuriens du parc sont entièrement sauvages, ils ne sont pas nourris. Ainsi, l’observation des différentes espèces n’est jamais garantie. En une matinée, nous avons réussi à voir des Indri Indri mais aussi des Sifaka à diadème et différents oiseaux.

parc national d'Andasibe-Mantadia lémurien indri indri

Après notre petite randonnée dans la Réserve Spéciale d’Analamazoatra, nous nous rendons au Vakona Forest Lodge, tout près du parc national Mantadia. La piste que nous empruntons nous plonge dans une forêt luxuriante. Nous mangeons dans le cadre idyllique du restaurant qui donne sur un lac ! Puis nous visitons la réserve privée de l’hôtel. Les animaux de cette réserve privée n’ont rien de sauvage. Même s’ils ne vivent pas dans des cages, ils sont nourris et sont habitués à recevoir de la nourriture de la main des hommes. Nous trouvons sur la petite Île aux lémuriens des Varis noirs et blancs, des Lémurs fauves et même un Lémur Bambou ! Nous terminons la journée par la visite du parc aux crocodiles.

Le village d’Andevoranto : entre le Canal de Pangalane et l’Océan Indien, un voyage en dehors du circuit touristique habituel

Après notre court séjour dans le parc national d’Andasibe-Mantadia, nous poursuivons notre tour organisé par Jacaranda en allant dans un petit village en dehors du circuit touristique habituel. Nous prenons ainsi un bateau-brousse à Brickaville pour passer quelques jours dans le village authentique d’Andevoranto.

Andevoranto se situé à l’embouchure de la rivière Rianila, entre le Canal des Pangalanes et l’Océan Indien. Andevoranto était un grand port et un centre de traite des esclaves au 19ème siècle. De 1897 à 1901, un premier tronçon du Canal des Pangalanes est percé de l’Ivondro à Andevoranto.

Aujourd’hui, la ville d’Andevoranto a disparu et il ne reste que quelques ruines. Les cyclones de plus en plus violents et la montée des eaux fera disparaître le village dans quelques années. En 2001, il y avait encore 12 000 habitants, aujourd’hui il ne reste que 2000 habitants.

Il n’y a pas grand chose à faire à Andevoranto. Nous dormons dans un hôtel communautaire qui propose des cabanes près de la plage sans réel confort. Le village n’a pas d’électricité. Nous n’avons ni Internet ni l’eau chaude. Mais nous avons le plaisir de découvrir un visage plus authentique de Madagascar.

Les gens vivent en fonction de la lumière du jour. Ils s’activent très tôt le matin et la vie s’éteint à la tombée de la nuit. Ici, les plages ne servent pas à se dorer la pilule, le courant est extrêmement fort. C’est aussi pour cette raison que le port a été déplacé à Tamatave (Toamasina), qui est situé 100km au Nord et qui est protégé par les récifs et les coraux.

Après avoir passé 3 jours loin de tout dans ce petit village isolé, nous reprenons notre bateau-brousse pour retrouver notre chauffeur à Brickaville. Nous partons ensuite pour Tamatave (Toamasina) où nous devions prendre le bateau jusqu’à l’île paradisiaque de Sainte-Marie. Malheureusement, le vent et la pluie rendaient la traversée trop dangereuse. Notre séjour à Sainte-Marie a donc été annulé et nous avons dû rentrer à Antananarivo plus tôt que prévu, fatigués mais aussi heureux d’avoir pu observer les lémuriens sauvages dans leur habitat naturel.

plage madagascar zébu

tamatave madagascar

On vous parle de la fin notre voyage à Madagascar dans le prochain article 🙂

En attendant, voici quelques informations pratiques.

Informations pratiques pour organiser votre itinéraire dans le Nord de Madagascar :

  • Comment aller au parc national d’Andasibe-Mantadia depuis Antananarivo ?

Pour aller au parc national d’Andasibe-Mantadia depuis Antananarivo, vous pouvez prendre le taxi-brousse. Pour cela, rendez vous à la gare routière d’Ampasapito, dans le Nord-Est d’Antananarivo.

Vous pouvez prendre un taxi-brousse qui va jusqu’à Moramanga (la grande ville à côté du parc national) puis un deuxième de Moramanga à Andasibe.

Vous pouvez également prendre un taxi-brousse qui va à Tamatave et demander à être déposé au croisement entre la RN2 et la route qui mène au parc d’Andasibe-Mantadia. Ce croisement est à 5km d’Andasibe.

  • Prix d’entrée du parc national d’Andasibe-Mantadia

L’entrée du parc national d’Andasibe-Mantadia est de 45 000 Ar pour les touristes étrangers (11€50).

  • Où dormir dans le parc national d’Andasibe-Mantadia ?

Nous avons passé 2 nuits à l’hôtel Feon’ ny Ala, près de l’entrée de la Réserve Spéciale d’Analamazoatra. Les petits bungalow sont propres et nous avons particulièrement aimé la proximité avec la forêt. Le matin nous étions réveillés par le bruit des animaux. En revanche il n’y a pas internet dans les chambres et le réseau n’est pas très fort à la réception.

Sinon vous pouvez dormir Vakona Forest Lodge. Nous avons beaucoup aimé le cadre de l’hôtel même si nous n’avons pas dormi là. Le restaurant sur le lac est très agréable.

canal des pangalanes

À bientôt pour de nouvelles aventures !

Clo et Clem

Total
3
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.