Visiter Antananarivo, bilan et itinéraire de notre voyage à Madagascar

Après un mois de voyage à la découverte de toute la diversité de Madagascar, des paysages désertiques du Sud, des forêts primaires avec ses lémuriens, des rizières des Hauts Plateaux, nous terminons notre voyage à Madagascar avec la visite de la capitale, Antananarivo.

Les voyageurs ne s’attardent généralement pas longtemps à Antananarivo car la ville est bruyante, encombrée et sale. Mais Claudia a vécu les 11 premières années de sa vie ici et elle souhaite revoir les lieux de son enfance.

Visiter Antananarivo : Que voir et que faire ?

Antananarivo signifie « ville des milles » en référence aux milliers de soldats qui gardaient la ville au temps du roi Andrianjaka au XVIIème siècle. La colline du palais est la colline historique des habitants de Tana. C’est là que les rois Merina ont bâti leur forteresse. Comme vous le savez probablement, Madagascar était divisée en plusieurs royaumes en fonction des ethnies : Merina, Betsileo, Betsimisaraka, Sakalava, Antaisaka, Antandroy, Mahafaly, Vezo, Bara, Antakarana, Antemoro, Antaifasy, Masikoro, Antambahoaka, Tsimihety, Tanala, Bezanozano et Sihanak.

L’île a été unifiée au début du XIXe siècle suite à la conquête militaire des Merina mais l’unification de Madagascar a réellement été achevée par la colonisation française.

Visiter Antananarivo c’est se replonger dans l’Histoire. Voici quelques lieux à visiter :

carte visiter antananarivo

  • L’Avenue de l’Indépendance (à l’origine Avenue Fallières) est la grande Avenue qui mène du marché d’Analakely à la gare de Soarano. Au début du XXème siècle, ce quartier n’était que rizières et marécages mais il a été asséché pour y construire la gare et le marché du vendredi, le Zoma. Les immeubles de l’Avenue de l’Indépendance sont dotés d’arcades depuis 1935. Au bout de l’Avenue, on trouve la gare de Soaranoa, construite en 1910. La gare est aujourd’hui une galerie marchande. De l’autre côté de l’Avenue, on trouve le marché d’Analakely. Le grand marché du vendredi, Zoma, était le plus grand marché ouvert du monde. Ce marché a été fermé en 1997 mais les pavillons d’Analakely sont toujours là et le marché est toujours coloré et authentique.
  • De chaque côté d’Analakely, il y a des escaliers qui mènent à la ville haute. Les 168 marches de l’Escalier Ranavalona 1ère mènent à la place de l’Indépendance et au Palais d’Ambohitsorohitra. Le Palais d’Ambohitsorohitra est le Palais présidentiel. Le Palais d’Ambohitsorohitra a été construit entre 1890 et 1892. Le palais présidentiel n’a plus qu’un rôle symbolique car la résidence du président est le palais d’Iavoloha, à 15km de Tana, construit en 1975 par l’ancien président Didier Ratsiraka.
  • L’un des incontournables à visiter à Antananarivo est le Palais de la Reine (Rova de Manjakamiadana). Le palais a été construit au XIXè siècle, entre 1839 et 1841, par la reine Ranavalona Iere. La pierre étant un matériau tabou (fady) car réservé aux tombeaux à l’époque de la reine, le palais a initialement été construit en bois précieux. Ranavalona II (1868-1883), la nièce de Ranavalona I, lui succède et lève l’interdit pour construire un temple protestant en pierre dans l’enceinte du Rova. Elle ordonne également la réfection en pierre du palais de bois. À la fin de la monarchie en 1896, lors de l’annexion coloniale française, le palais perd sa fonction politique. Transformé en musée, le 6 novembre 1995, le palais est entièrement détruit par un immense incendie. Ses collections d’œuvres d’art, tous les intérieurs et les toitures disparaissent dans les flammes. La reconstruction du Rova de Manjakamiadana est en cours mais nécessite des financements que le gouvernement malgache n’a pas. N’hésitez pas à profiter de la visite du Palais de la Reine pour visiter le quartier d’Andohalo. Vous pourrez profiter de belles vues sur Antananarivo.

Voyage à Madagascar Haut Plateau

Voyage à Madagascar

  • Au cours de votre visite d’Antananarivo, vous passerez probablement à côté du Lac Anosy, en plein cœur de la ville. Le Lac Anosy est un lac artificiel construit par Radama Ier qui souhaitait installer une poudrière sur une île afin d’éviter les incendies accidentelles (souvenez-vous, à cette époque toute la ville était en bois car la pierre était fady). Le Lac Anosy signifie d’ailleurs « le lac à l’île ». Aujourd’hui, sur l’île qui est reliée à la ville par un chemin en terre, il y a un ange. Cet ange est le monument aux morts en l’honneur des français tombés pendant la Première Guerre Mondiale. Le lac est entouré de magnifiques Jacarandas qui fleurissent en octobre. Malheureusement, le lac est très mal entretenu. Les eaux usées qui s’y déverssent, l’odeur nauséabonde des matières fécales et les déchets qui flottent dans l’eau ne donnent pas envie de s’y promener !
  • Si vous souhaitez visiter Antananarivo, ne manquez surtout pas les messes du Père Pedro ! Le Père Pedro est un prêtre argentin d’origine slovène qui est arrivé à Madagascar il y a plus de 40 ans. Il a créé l’Association Humanitaire AKAMASOA en 1989 pour venir en aide aux personnes pauvres d’Antananarivo qui vivaient sur la décharge d’Andralanitra et dans les rues de la capitale. Grace aux dons, il a pu construire plus de 4000 maisons qui hébergent aujourd’hui plus de 25 000 personnes. Chaque année, 40 000 personnes sont aidées par l’association. Il y a des écoles (de la crèche à l’université) et des Centres de formation professionnelle, des dispensaires… L’association aident également les malgaches à revenir à la campagne pour travailler la terre.
    Nous ne sommes ni l’un ni l’autre pratiquants mais ce que fait le Père Pedro à Madagascar est au-delà des religions. Les messes à Akamasoa ont lieu tous les dimanches à 8h30. Durant près de 3h, tous les habitants d’Akamasoa chantent et dansent dans la joie et la fraternité. C’est vraiment impressionnant à expérimenter ! Akamasoa est sur la colline de Manantenasoa, à 8km du centre ville d’Antananarivo.

Itinéraire de notre voyage d’un mois dans le Sud et dans l’Est de Madagascar

visiter Madagascar itinéraire

Voyager MadagascarItinéraire de notre premier voyage dans le Sud de Madagascar :

Antananarivo
Fianaratsoa
Ranohira
Tuléar
(avion ou possibilité de prendre un bus)
Fort-Dauphin/Manantenina
Antananarivo

Itinéraire de notre voyage dans l’Est de Madagascar :

Antananarivo
Parc national d’Andasibe-Mantadia
Village d’Andevoranto
Tamatave (Toamasina)
Île de Sainte-Marie (voyage annulé)

Itinéraire de notre deuxième voyage dans le Sud de Madagascar :

Antananarivo
Antsirabé
Betafo
Sahambavy (pour le train Fianarantsoa-Manakara)
Manakara
Retour à Antananarivo

Nous n’avons pas écrit d’article sur notre séjour à Antsirabé ou Betafo mais nous avons fait des vidéos :

Notre avis sur l’agence de voyages Jacaranda et notre bilan du voyage à Madagascar

Comme vous le savez, l’agence de voyages Jacaranda a été partenaire de cet incroyable voyage. Nous leur avions proposé ce partenariat afin de réaliser un documentaire sur le retour de Claudia à Madagascar (le documentaire est en cours de montage). Pour autant, même si nous avions un partenariat, notre avis sur l’agence est sincère. Jacaranda ne nous a jamais demandé d’écrire un article sur eux. Nous voulions tout de même vous en parler parce que nous avons eu un chauffeur/guide exceptionnel qui a su trouver un plan B lorsque le mauvais temps a chamboulé nos plans.

rizière BetafoL’agence de voyages Jacaranda est une agence familiale qui a été fondée par Josielle Randriamandranto en 1996.

Comme nous avons voyagé seuls les deux premières semaines du voyage, nous avons pu comparer deux manières totalement différentes de voyager.

Même si nous aimons l’aventure, il faut avouer que les journées de voyage en taxi-brousse sont fatigantes, du début à la station de bus où il faut continuellement négocier le tarif du ticket à l’arrivée incertaine. Jacaranda organise des voyages sur mesure, dont des voyages en taxi-brousse mais la différence c’est qu’en passant par l’agence, le guide trouvera toujours une solution de secours en cas de panne. Voyager avec une agence de voyage offre aussi un cadre sécurisant qui simplifie le voyage. Madagascar n’est malheureusement pas un pays sûr du coup cela permet d’éviter les mauvaises surprises.

Nous avons beaucoup aimé la première partie du voyage parce que nous aimons les imprévus, mais nous avons aussi beaucoup aimé le voyage organisé par l’agence car elle a su s’adapter à nos envies. Nous avons ainsi dormi chez l’habitant dans des villages en dehors du circuit touristique habituel comme à Betafo ou dans l’hôtel communautaire d’Andevoranto. Nous avons aussi testé des hôtels plus conventionnels mais nous les avons trouvé trop touristiques. L’agence préférait que nous soyons confortables car nous avons été rejoins par Aurélie du blog Madame Oreille et sa fille qui avait 2,5 ans.  Comme nous avons été très bien accueillis à chaque fois chez l’habitant, nous aurions peut-être dû demander à faire uniquement ce type d’hébergement plutôt que les hôtels.

Ne manquez pas l’article d’Aurélie : Madagascar avec un enfant, conseils et anectodes

Le bilan de notre voyage à Madagascar

Si tout comme nous vous souhaitez voyager à Madagascar, préparez-vous dès à présent à vivre un voyage intense. Nous comparons parfois notre voyage à Madagascar à un voyage en Inde. Nous avons été choqués par la pauvreté qui poussent certaines jeunes filles à vendre leur corps à des touristes ou expatriés au comportement malaisant à la vue de tous. Mais nous avons également été surpris et éblouis par la beauté des paysages et la diversité de la faune et la flore endémiques qui font de Madagascar une île unique au monde.

Voyager a Madagascar n’est pas simple mais il y a toujours une solution aux problèmes qu’on peut rencontrer. Il faut faire preuve de patience et prendre du recul pour apprécier ce que cette magnifique île a vraiment à offrir aux visiteurs.

visiter Antananarivo

Merci à tous d’avoir suivi ce voyage à Madagascar !

À bientôt pour de nouvelles aventures,

Clo et Clem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.