Un week-end nature en Sarre : randonnée, cyclotourisme et visites

Quand on pense à l’Allemagne, on pense souvent aux grandes villes comme Berlin, Francfort ou encore Munich. L’Allemagne ne se limite pourtant pas à ces grands espaces urbains. Nous rentrons tout juste d’un voyage de 2 semaines à la découverte de 4 régions différentes : la Sarre, la Forêt Noire, le Lac de Constance et la Saxe. Durant ce voyage, nous avons eu l’occasion de découvrir toute la diversité et richesse culturelle et naturelle de l’Allemagne.

Nous débutons notre séjour dans la Sarre, près de Sarrebruck. Sarrebruck se trouve à moins de 2h de Paris en train et pourtant, le dépaysement est total !

Visiter la Sarre le temps d’un week-end : les environs de Sarrebruck

Dormir au cœur de la réserve de biosphère de Bliesgau

Nous arrivons à Sarrebruck en fin de journée et, une fois notre voiture de location récupérée, nous prenons la route, direction la réserve de biosphère de Bliesgau.

Une réserve de biosphère est un espace naturel protégé reconnu par l’Unesco comme étant un espace qui allie le développement durable et la préservation de la biodiversité.

Le Bliesgau, au Sud de la Sarre, est situé à la frontière française. Nous nous rendons donc à Rilchingen-Hanweiler, à 5min seulement de Sarreguemines, et nous passons la nuit au Glamping Resort.

bliesgau sarre
glamping resort

Nous adorons le glamping (contraction des mots « glamour » et « camping »). Ce sont des logements insolites proche du camping mais avec du confort. Nous avons déjà eu l’occasion de dormir dans un tipi, une yourte et même une bulle mais nous n’avions encore jamais dormi dans une cabane écoconstruite comme celle-ci. Le Glamping Resort a vraiment fait attention en choisissant des matériaux durables, respectant ainsi l’idée même de la réserve de biosphère.

Parcourir la réserve de biosphère de Bliesgau à vélo en empruntant la Velo Visavis

La Sarre est une région idéale pour faire du cyclotourisme. On peut très facilement se déplacer à vélo dans les environs de Sarrebruck.

Après notre nuit dans la cabane écoconstruite du Glamping Resort, nous récupérons nos vélos à assistance électrique pour aller nous promener sur les pistes cyclables de la réserve de biosphère de Bliesgau.

Nous empruntons un bout de la Velo visavis, un réseau cyclotouristique de plus de 330 kilomètres transfrontalier. Nous traversons ainsi le cœur du Bliesgau avec ses prairies, ses champs, ses forêts et ses nombreux villages.

visiter Sarre
bliesgau sarre

Visiter l’usine sidérurgique de Volklinger Hütte

Dernière étape de notre voyage dans les environs de Sarrebruck : l’usine sidérurgique de Völklinger Hütte.

La Sarre est une région historiquement industrielle. Mais aujourd’hui, de nombreux sites industriels sont réhabilités en lieux culturels. C’est le cas, par exemple, de l’usine sidérurgique de Völklinger Hütte.

Völklinger Hütte a été le premier site industriel classé au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Nous avons été très impressionnés par la taille démesurée de l’usine qui s’étend sur 600 000 m² ! Fondée en 1873, l’usine n’a cessé ses activités qu’en 1986. C’est vraiment étrange de savoir qu’ici, il n’y a pas si longtemps que ça, des milliers d’ouvrier fabriquaient de l’acier. Ils étaient jusqu’à 17 000 à travailler là !

Les 7 km de chemins nous conduisent dans les lieux les plus poignants du site : nous visitons ainsi l’endroit où était fabriqué le coke (du carbone presque pur extrait du charbon), mais aussi les hauts fourneaux où étaient chauffé le minerai de fer jusqu’à fusion à plus de 1500 degrés !

Les feux de l’usine sont maintenant éteint mais les lieux restent vivants grâce aux différents événements culturels et expositions temporaires. Nous avons adoré la partie consacrée à l’art urbain ! On trouve que l’esprit du street-art se marie vraiment bien avec le côté très industriel de Völklinger Hütte.

Völklinger Hütte
Völklinger Hütte

Nous avons été extrêmement touchés par cette visite et, même en restant jusqu’à la fermeture, nous n’avons pas eu le temps de tout voir tellement l’usine est gigantesque !

Visiter la Boucle de la Sarre : le sentier des cimes

La Boucle de la Sarre est une merveille naturelle emblématique de la Sarre ! Après avoir visité les alentours de Sarrebruck, nous prenons la route pour le méandre le plus célèbre d’Allemagne.

La Sarre est une rivière qui naît dans les Vosges et qui traverse la Lorraine, l’Alsace, la Sarre (Saarland) et la Rhénanie-Palatinat avant de se jeter dans la Moselle (affluent du Rhin). Elle forme une boucle près de Mettlach.

Comment voir la Boucle de la Sarre ?

  • Le point de vue de Cloef (Sarrschleife – Aussichtspunkt Cloef)

Avant la construction de la structure en bois du Sentier des Cimes, le point de vue de Cloef était le seul point de vue pour voir la Boucle de la Sarre. Situé sur une colline, on peut y accéder en se garant sur le parking de Cloef-Atrium à Orscholz. Il faut ensuite marcher une dizaine de minutes pour arriver au point de vue. Même si on voit un petit peu moins bien qu’en empruntant le Sentier des Cimes, la vue est absolument magnifique ! Et le point de vue de Cloef a l’avantage d’être gratuit.

la boucle de la sarre
La Boucle de la Sarre depuis le point de vue de Cloef
la boucle de la sarre
La Boucle de la Sarre depuis le Sentier des Cimes
  • Le Sentier des Cimes

Depuis 2016, on peut accéder à un nouveau point de vue en hauteur qui permet d’avoir un panorama à 360 degrés. Le sentier des cimes est une construction en pin douglas qui permet de marcher sur un peu plus de 1km à la cime des arbres. Perché à 23 mètres de hauteur, on se faufile entre les arbres jusqu’à la tour en colimaçon haute de 40 mètres ! Le point de vue du Sentier des Cimes offre une vue panoramique sur tous les environs.

Tarifs :
Adultes 10 €
Enfants de 6 à 14 ans 8 €
Tarif réduit 9 €
Famille 21,50 €

En partant de Mettlach, vous pouvez aussi faire une boucle en randonnée jusqu’au point de vue ou prendre un bateau pour naviguer directement sur la Sarre.

Randonner dans le parc national de Hunsrück-Hochwald

Dernière étape de notre voyage dans la Sarre : le parc national de Hunsrück-Hochwald.

visiter Sarre

Même si la Sarre est le plus petit État fédéré d’Allemagne, les paysages sont vraiment variés. Nous avons commencé ce voyage dans les paysages bucoliques de la réserve de biosphère de Bliesgau. Maintenant, avec le parc national de Hunsrück-Hochwald, nous sommes en moyenne montagne !

Le parc est situé à cheval entre la Rhénanie-Palatinat et la Sarre. Nous avons été surpris de voir autant de randonnées différentes ! Nous décidons de faire une boucle de 12 km. Au départ du parking de Waldparkplatz, nous suivons le tracé du « Dollbergschleife ».

Le parc national de Hunsrück-Hochwald fait 10 000 hectares. Difficile d’imaginer qu’ici, dans cette magnifique forêt de hêtres, il y avait une cité celte prospère du 2e/1er siècle avant J.C ! Notre randonnée nous mène à la découverte du gigantesque rempart circulaire celte (Ringwall) de Otzenhausen ! Les remparts s’élevaient jusqu’à 10 mètres de hauteur ! Les habitants vivaient principalement de la culture et de l’élevage.

visiter Sarre

Après avoir atteint le Dollberg, le plus haut sommet de la Sarre qui culmine à 695,4 mètres de hauteur, nous redescendons vers l’immense lac de Stausee Nonweiler qui est la plus grande réserve d’eau potable de la Rhénanie-Palatinat.

La fin de la randonnée dans le parc national de Hunsrück-Hochwald marque également la fin de notre voyage dans la Sarre.

Mais nous continuons notre voyage en Allemagne avec de nouvelles régions. Direction la Forêt Noire !

Ce voyage a été organisé en partenariat avec l’Office National Allemand du Tourisme et la La Sarre. Pour autant, nous avons gardé toute notre liberté dans la réalisation de nos contenus.

Vous souhaitez voyager en Allemagne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.